Histoires..., Le social

Une réunion mouvementée

Il est 9h00. L’équipe de 3 éducateurs, de 2 AMP et une psychologue sont réunis dans la salle de réunion. Il ne manque que le chef de service, Danielle.

Danielle arrive en trombe, déposant avec énergie des dossiers sur la table. On a du pain sur la planche, s’exclame-t-elle ! Les autres en bouffent sans arrêt des remontrances de Danielle. Elle reprend chaque point et voudrait avoir quelques explications.  Lisa, une des éducatrices, soupire. Elle est arrivée depuis 5 mois et n’arrive pas à prendre sa place. Ses deux collègues éducs, Eric et Martin imposent sans cesse leurs idées. Lisa encaisse et suit les directives. Enfin, elle essaye. Une colère monte en elle ainsi que des larmes. Refoulements. Retenue. Geneviève, la psy, voit bien les tensions mais l’équipe ne veut entendre que ses avis sur les enfants, et rien d’autre.  Une des AMP, Lydia essaye de mettre de la bonne ambiance, de mettre de l’humour mais Martin la remet à sa place. La deuxième AMP, Sarah, reste en retrait. Tout lui passe au-dessus. Elle s’en fout complètement. Ce qui lui importe, c’est d’être avec les jeunes, et de faire des activités toute seule avec eux. L’équipe, elle n’en a rien à foutre. Parfois, elle se réveille à la fin de la réunion et pose une question sur un sujet déjà abordée très amplement. Cela a le don d’agacer au plus profond le reste de l’équipe. Mais personne ne dit rien. On doit éviter les conflits.

Regards fuyants. Des paroles qui fusent ou un discours trop mielleux. Un petit sourire moqueur. Des réactions primaires pour un rien. Danielle demande à chacun de faire un effort et de s’écouter. Eric rétorque que ça doit être réciproque. Clara, dans ses pensées, rigole à propos du film d’hier. Eric agresse verbalement Clara : «  Tu me prends pour un con ? ». Geneviève se lève pour rétablir le calme. Mais Martin lui recommande de s’écraser et de laisser Clara s’expliquer. Clara s’explique mais son agresseur le traite de menteuse. Une baffe claque. Clara quitte la salle furibarde. Lydia est abasourdie : «  Vous êtes sérieux là ? C’est quoi ce délire ? On ne pourrait pas s’écouter, s’entendre autrement ? ».

Elle aperçoit le regard de Martin de manière étrange. Elle n’est pas à l’aise. Grand silence.  Lisa s’étouffe au fond d’elle-même. Elle veut exploser mais non, restons professionnelle. Sarah annonce qu’elle va rejoindre Clara.

Danielle croise le regard de Geneviève. Cette dernière se penche vers elle : «  Tu es dans la merde. Assume tes responsabilités. Nous ne pouvons pas continuer à travailler comme ça ».  Martin, l’ayant entendu, murmure : «  ça c’est sûr. Puis nos jeunes le sentent bien. Ils mettent la pagaille à chaque repas depuis quelques temps. C’est depuis que Lisa est là que c’est le bordel ». Alors là, Cette dernière réagit : «  Non, mais ça va pas. ». Elle se voyait lui foutre un coup de massue sur son crâne, depuis le temps qu’elle rêvait.

La réunion devient un pugilat sans nom. Personne ne s’écoute. Danielle demande à Geneviève et Lisa de sortir un instant. Quelques temps après, du couloir, c’est des engueulades qui fusent. Larmes de Lisa dans les bras de la psy. Tourbillon de colère et de tristesse.

Et pourquoi ça se terminerait bien ? J’imagine que Lisa démissionne pour ne plus vivre un enfer psychologique. Elle l’aurait décidé après avoir pris le temps de la réflexion, et après avoir trouvé un autre poste. Geneviève aurait aussi présenté sa démission voyant l’obstination des éducs. Clara ? Elle se réfugie dans ses activités poussant à bout Danielle, qui la vira pour insuffisance professionnelle. Et les autres ?  A vous d’imaginer.

 

 

Par défaut

Allez, tu peux oser mettre un mot ! ;-)