One thought on “ » Sa dernière heure avait sonné  » : un poème de Rotpier … vous pourrez en reprendre engore et engore !

Allez, tu peux oser mettre un mot ! ;-)