Chroniques du jour

Ne plus rien comprendre

Rien ne va plus.

Une impression que tout s’en va.

Que tout fout le camp.

Une envie de tout laisser tomber.

Désir de gueuler un bon coup

Et de partir sur un coup de tête.

Mais rien de tout cela ne va arranger les choses.

C’est humain de vouloir baisser les bras.

Humain de se sentir au bout de ses limites.

Humain d’être dans un profond sentiment d’impuissance.

C’est douloureux de reconnaitre ses fragilités.

Jusqu’où se blinder ? Jusqu’à s’épuiser ?

Difficile d’admettre que nous ne pourrons jamais comprendre tout le monde.

Difficile de se faire entendre et de se faire doubler au niveau intellectuel.

Nous n’avons pas tous les mêmes bases de connaissance,

Ni les mêmes rythmes de compréhension, ni les mêmes échelles de valeurs.

C’est déconcertant de se laisser déplacer et de se remettre en question.

Comment donc se comprendre ? S’entendre ?

Essayons tout de même de trouver un canal, un langage où l’on pourrait s’accorder.

Cela grincera sans doute comme un orchestre qui ne se connait pas et débute.

 

« Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre. »

 

Essayons tout de même de se comprendre.

Par défaut

Allez, tu peux oser mettre un mot ! ;-)