Chroniques du jour, Sentiments

La sensibilité, une force?

Etre sensible n’est pas une faiblesse, ou être de petite nature. C’est être facilement touché par ce qui nous entoure. La misère, la précarité jusqu’à la joie, la beauté peuvent nous atteindre au plus profond sans que l’autre puisse comprendre.

Même si la sensibilité nous joue parfois des tours, elle est une force.

Nous avons plusieurs degrés de sensibilités. Ceux qui ont en énormément, c’est le plus difficile à vivre. Je veux dire par là, que parfois, nous sommes tellement touchés par l’autre, par ce que l’on voit que l’on risque de s’oublier de vivre, en se culpabilisant.

Être trop sensible, nous pouvons étouffer l’autre car on peut prendre de la place par nos émotions.

Cela peut aussi nous faire mal d’être touché et surtout sentir un décalage entre ce que l’on vit et ce qu’on ne peut pas faire. Le sentiment d’impuissance est énorme.

Bien sûr, il y a différentes façons de la vivre comme à travers les arts. Ces derniers peuvent canaliser notre sensibilité.

Nous évoquons parfois des personnes qui sont des durs, alors qu’au fond, ce sont des êtres sensibles qui souffrent en restant blindés.

                N’ayons pas honte d’être sensible. Se laisser toucher dans une mesure le plus juste possible peut nous ouvrir un horizon insoupçonnable.

                « Dieu sait que nous n’avons jamais à rougir de nos larmes, car elles sont comme une pluie sur la poussière aveuglante de la terre qui recouvre nos cœurs endurcis.  » De Charles Dickens, extrait de Les grandes espérances.

Standard

9 thoughts on “La sensibilité, une force?

  1. oui, on pourrai aussi reprendre les notions d’anima et d’animus de Jung, ou intraverti/extraverti . trouver dans tout état son équilibre, ce qui me fait penser au ying et au yang mais il faut être proche de cette culture.
    il me souvient de ce livre étant enfant, les grandes espérances, j’avais été émerveillé par cette lecture .

    • ;-)) c’est un point de vue… même certain…car l’âme qui possède cette ‘ »humanité » offre dans sa création tout son original et ressenti  » avec un regard sur le monde , bien pointu, au fil de sa maturité….
      l’inspiration d’être dans un autre « état » que d’autres….
      offre sa clairvoyance en mots sur ses maux, en façon de vivre, délaissant la Structure officielle d’un bien être superficiel… apprise depuis des siècles….
      nous avons eu des Symboles de souffrance, sur nos Parcours, sur la mappe Monde, qui ont changé la Donne en réadaptant leur combat « sensible »… en combat philosophique à en devenir Spirituel..
      à en être des âmes Libres… :-))

  2. la Sensibilité peut être dans un environnement « égoiste » cataloguée en tare… apportant la soumission ou au contraire le début d’un vrai combat d’existence…
    une force peut en émerger avec un ou plusieurs dons… offrant des ressentis, des idées des pensées, qui se découvrent au fur et à mesure sur la balance d’un Monde insensible, trop cartésien, justifiera sa place.en contrepoids…..
    permettant de se déployer en humanité…. en regard vers l’autre…..
    La Sensibilité est le reflet de la Sincérité, en Vérité….
    l’acceptation d’être en cette différence… est une Chance en arpentant le Spirituel forgera l’armure dont elle a besoin pour s’élever, donner…. se délivrant dans son savoir faire….
    avancer en sa sensibilité … est une marque de qualité céleste…. :-))

  3. J’aime lire tes mots… Je suis quelqu’un d’hypersensible, comprendre qui paraît forte aux yeux des autres parce que je masque mes émotions non par envie mais parce que ne peux faire autrement souvent… Par contre, je suis la maman qui dit à ses enfants qu’il ne faut jamais laisser ses émotions enfermées là ici au milieu du ventre… Rien n’est plus beau que la sensibilité. C’est ce qui donne les mots aux poètes, aux écrivains, l’âme d’un dessin dans les doigts de celui qui le réalise, la beauté d’une photo pour celui qui saisit l’instant.
    C’est aussi ce qui fait chacun de nous avec nos différences et qui fait qu’on s’apprécie ou non…
    J’aime la sensibilité…

Allez, tu peux oser mettre un mot ! ;-)