Chroniques du jour

Être Charlie ou ne pas être Charlie, là n’est pas la question.

Être Charlie ou ne pas être Charlie, là n’est pas la question.
Je suis simplement Moi avec mon identité, ce qui fait ma singularité et j’ai été bouleversé par l’horreur frappé ces derniers jours.
La question est : « Approuve-t-on la mort des personnes Quels que soient leurs modes d’expression ? ». Pour ma part, c’est non. Comme je disais, la vengeance ne résout rien même meurtris par les dessins, même meurtris par les mots et surtout même meurtris par la disparition d’êtres chers.
Je suis effaré des clivages, des ignorances sur la question de dire : je n’irai pas marcher parce que je ne suis pas Charlie, ou bien je ne n’irai pas marcher parce que c’est une récupération politique.
Stop. j’irai marcher au-delà de ces considérations politiques d’opinions.. Juste pour dire que nous sommes tous debout contre le terrorisme et pour la liberté d’expression, et surtout pour vivre avec nos différences Quels que soient les croyances, les modes de vies, les modes d’humour etc…
Je souhaite vraiment que les marches à travers la France et à certains coins du monde se passent de manière pacifique, silencieuse, sans peur de la différence de l’autre. Est-ce là de l’utopie ? Non, je ne pense pas car c’est de l’ordre de possible.
Marchons avec nos différences avec ce qui nous réunit : l’humanité dans toute sa dignité possible.

Standard

13 thoughts on “Être Charlie ou ne pas être Charlie, là n’est pas la question.

  1. J’aurais tendance à être d’accord avec toi, le seul truc qui me gênes à propos de cette marche, c’est que nos chers politicards de tout bords, on appelé à « l’union Nationale » pour faire face à l’horreur, Union Nationale chez moi, ça veut dire « Tout le monde », hors ce n’est pas le cas, encore une fois, ils ont foutu la « Mer… » c’est ça qui est déplorable, alors allez marché ou pas, je crois qu’il faut montrer simplement que l’on est pas d’accord et que l’on pense aux victimes et à leur familles avant tout, mais cette récupération me dérange personnellement, une fois de plus, ils nous montrent qu’ils sont empêtrés dans leurs clivages, c’est triste pour eux. et pour cette manifestation qui n’aurait pas dû souffrir de leur incompétences.
    et puis avions besoin qu’on nous disent de faire une grande marche ? je ne pense pas, il n’ y a qu’a regarder le rassemblement « spontanée » qui à eu lieu mercredi.
    Je pense aux victimes avant tout, et à leurs Familles.

  2. La reflexion de Pendragon est pertinente! Je ne voudrais pas « troller » ton article Vivien, je n’ai pas l’habitude d’exprimer mes opinions politiques mais le discours de certains politiciens depuis quelques années à favorisé la division des Français et ça c’est insupportable. Logiquement, les évènements tragiques depuis le 7 janvier devraient faire réfléchir la classe politique mais c’est sans doute utopique, ceci dit je ne perds pas espoir car la mobilisation des Français dans chaque ville m’a fait espérer qu’il est possible d’agir ou d’interférer sur d’autres sujets qui atteint l’intégrité de l’Homme.

  3. Ce qui est triste, ce drame est récupéré par la politique,
    surtout par certains partis qui n’ont rien à faire dans cette marche,
    c’est dommage…
    Belle soirée à toi Vivien.

  4. Magali Gibbins says:

    J’allais mettre mon grain de sel. Mais finalement, je préfère te remercier, Vivien, de tes belles parole et espérer – et prier – que ces marches soient un bel hommage à toutes les victimes de la barbarie, en France – et en Afrique.

Allez, tu peux oser mettre un mot ! ;-)