Histoires...

De la folie

Sur sa chaise, il observe son pinceau qu’il tient à la main.

Il tente de dessiner mais rien ne vient à l’esprit.

Il sirote son joint et joue avec la fumée en soufflant.

Il lui semble apercevoir une licorne aux yeux de braise.

Il tend son bras pour esquisser quelques traits de cendre.

Un petit rire vibre en lui. Il jubile mais il est insatisfait.

Il regarde autour de lui. Il s’empare d’une bouteille et boit.

Une décharge le prend dans sa tête. Il crie, hurle de douleur.

Vertige et mille couleurs l’enveloppe. Il respire profondément.

Soudain, il entend : «  Stef, tout va bien ? ». On tente d’entrer.
Il avait fermé à clé pour ne pas être dérangé. Il ne répond pas.

Il rigole et se lance dans une logorrhée face à son dessin du soir.

Il pose son crayon. Il se lève et va dans le couloir de la maisonnée.

Il va voir son voisin de chambre. Il lui explique qu’il a baissé son traitement.

Juste pour avoir plus d’inspiration et qu’il n’a pas à s’inquiéter.

Stef ignore les inquiétudes de son collègue. Il s’en va s’enfermer dans sa chambre.

La nuit passe où il essaie de jongler avec ses hallucinations et ses maux de têtes.

Puis tôt le matin, alors que tout le monde dort, il a peur.

Il n’arrive pas à sortir de sa chambre puis saute par la fenêtre pour s’enfuir.

Il atterrit dans un buisson, puis se dirige vers une porte vitrée. Il le casse.

Son poignet pisse le sang en décorant le couloir de la maison.

Revenant dans sa chambre, il ne sait plus pourquoi il saigne.

Désinfection. Bandages. Un petit verre de bière et s’en va dessiner.

Sa folie l’inspire même si par moments, il aimerait rester lucide.

Il souhaiterait malgré tout exercer son art sans se mettre en danger.

Mais il n’arrive pas. Des pulsions l’entrainent hors de lui.

Alors, il appelle à l’aide. Vite, besoin de soutien. Il veut s’en sortir

Et vivre le plus sainement possible. “Qui voudra de moi ?”

 

 

 

Tiré d’une histoire vraie ( C’était un de mes voisins de chambre y a pas mal d’années)

Par défaut

Allez, tu peux oser mettre un mot ! ;-)