Enfance, Histoires...

Dis-le moi!

Created with Microsoft Fresh Paint

Assise sur son lit, avec son dessin, la petite fille pleure de tout son corps. Elle l’a montré à son papa. Il a juste regardé et fait un sourire. Rien d’autre. Déçu, Elle était allée voir sa mère. Sa maman lui a dit que c’était un beau dessin. Mais ça ne lui a pas suffit. Elle ne comprend pas pourquoi. Elle regarde son dessin. Elle a mis du temps à le faire. Personne n’a deviné ce qu’elle a fait. Personne ne lui a posé des questions. Elle aurait bien envie de le déchirer mais non, c’est son dessin et elle en est fière. Un gros chagrin l’envahit.

Un souffle la fait rebondir. Est-ce son éléphant blanc en peluche ? Mais non, les peluches sont des peluches. Elles ne sont pas vivantes. Elle regarde dans sa chambre aux murs bleus ciel décorés de nuages et d’oiseaux. Sa fenêtre est grande ouverte. Un petit oiseau s’est posé sur le rebord. Puis il repart. Elle entend un soupir. Un soupir très proche. Puis une voix.

« Je vois que tu as dessiné une jolie princesse, Elona ! ».

Elona rougit et sourit. Il reste une larme accrochée à ses lèvres. Elle se décroche pour caresser la robe de la petite fille. Cette dernière se lève pour essayer de trouver la petite voix. C’est ainsi qu’elle voit son ombre danser sur la porte de sa chambre. L’ombre ne fait pas que danser mais aussi chanter :

« C’est une jolie princesse que tu as dessiné Elona, avec sa jolie robe. Elle a comme compagnie une grenouille qu’elle n’embrassera jamais. Pour garder la surprise jusqu’au bout ».

L’ombre disparait derrière l’armoire. La petite fille court pour essayer de l’attraper mais par maladresse, elle tombe et fait tomber sa petite bibliothèque pleins de livres. Elle entend sa mère l’appeler. Puis la porte s’ouvre. Son père apparaît. Il est en tenue de bricolage avec le visage barbouillé de sciure. Elona toute surprise lui dit ces mots : «  Je suis tombé Papa. Mais je ne me suis pas fait mal. ».

Le père aperçut le dessin en plein milieu de la chambre. Il le ramasse et s’adresse à sa fille :

«  Tu as fait un très bon dessin d’un conte de fée mon cœur. Si tu veux, je te montrerai comment on fait un cheval pour ta grenouille ».

Elona fait un grand sourire et fut rassuré. Elle n’a pas fait son dessin pour rien.

Par défaut