Amour, Couple, Poèmes

Toujours je t’aimerai

Parc des oiseaux (44)

Chaque matin, je me lève pour t’aimer

Dans chacun de mes actes et de mes pensées.

Chaque soir, je me couche dans tes bras tendres

Pour toujours sentir ton cœur battre et l’entendre.

Même si parfois, je suis fatigué, un peu rochon,

Toujours, je t’aimerai malgré mes airs de cochons.

Même si je ne dis rien ou bien même que je te gronde,

Toujours je t’aimerai avec mes idées parfois frondes.

Si on s’accroche, si tu me fais mal,  si on se frictionne,

Toujours je t’aimerai car notre amour pardonne.

Je croirai toujours en toi, en nous pour le meilleur

Malgré le pire qui parfois assombrit en mode majeur.

Toujours je t’aimerai car nous nous parlerons sans cesse.

Il faut toujours communiquer avec une ferme tendresse.

Notre amour est un combat avec des instants de bonheur

Qui peuvent sembler une éternité, suspendus sans heure.

Alors oui, j’ai choisi de t’aimer pour toujours, à chaque instant.

Je souhaite à chaque personne de vivre des temps d’amour, d’amitiés aussi fortes, aux liens de complicité et de respect, de confiance et d’écoute.

C’est souvent se renoncer en partie mais c’est pour un mieux-être, un épanouissement inattendu vers des contrées insoupçonnées.

N’ayez donc pas peur !

Par défaut
Amour, Chroniques du jour

Toujours je t’aimerai / Forever I love you / Siempre Te querré

Comme c’est la Saint-Valentin, j’en profite pour ressortir ce texte que j’avais écrit en mai 2014!

 

Chaque matin, je me lève pour t’aimer

Dans chacun de mes actes et de mes pensées.

Chaque soir, je me couche dans tes bras tendres

Pour toujours sentir ton cœur battre et l’entendre.

Même si parfois, je suis fatigué, un peu rochon,

Toujours, je t’aimerai malgré mes airs de cochon.

Même si je ne dis rien ou bien même que je te gronde,

Toujours je t’aimerai avec mes idées parfois frondes.

Si on s’accroche, si tu me fais mal, si on se frictionne,

Toujours je t’aimerai car notre amour pardonne.

Je croirai toujours en toi, en nous pour le meilleur

Malgré le pire qui parfois assombrit en mode majeur.

Toujours je t’aimerai car nous nous parlerons sans cesse.

Il faut toujours communiquer avec une ferme tendresse.

Notre amour est un combat avec des instants de bonheur

Qui peuvent sembler une éternité, suspendus sans heure.

Alors oui, j’ai choisi de t’aimer pour toujours, à chaque instant.

_DSC0405

Sculpture à Landevennec (Finistère)

Je souhaite à chaque personne de vivre des temps d’amour, d’amitiés aussi fortes, aux liens de complicité et de respect, de confiance et d’écoute.

C’est souvent se renoncer en partie mais c’est pour un mieux-être, un épanouissement inattendu vers des contrées insoupçonnées.

N’ayez donc pas peur !

 

Et sur ce , vacances pour moi pour une semaine en montagne dans la neige! 🙂

Très bonne semaine à vous tous

Par défaut
Amitié, Amour, Chroniques du jour, Couple

Quand le conflit vient

Parc des oiseaux (235)

Tu es en désaccord avec ton compagnon, ton ami.

Une énorme frustration monte en toi.

Le ton monte. Vous ne vous comprenez pas.

La tentation est grande de laisser tomber, de rompre

D’avoir le dernier mot ou bien de fuir.

N’aie pas peur de prendre une juste distance pour que vous puissiez être apaisé et discuter.

Ne laisse jamais le conflit s’envenimer, trainer. Un conflit ne veut pas dire que c’est la fin d’une relation. C’est peut-être la fin d’une certaine type de relation. Alors, il faudrait s’ajuster, se réajuster.

Se dire oui chaque jour, oui dans l’amitié et surtout dans l’amour.

N’aie pas peur de faire le premier pas. Ce n’est pas un signe de lâcheté mais de courage. Même si tu pressens que ce n’est pas toi en cause.

Ne fuis pas. Reste avec la personne que tu aimes, reste disponible.

N’aie pas peur de renouer le dialogue et d’entreprendre une démarche de pardon. Le pardon n’est pas oublier mais accueillir ce que l’autre a fait et croire en lui, en elle. Le pardon crée un lien de confiance de plus. Un seul pardon, ne suffit pas mais sept fois pardon, sans cesse.

Les conflits peuvent être constructifs si on prend les moyens de se comprendre par la suite, de se dire les choses, sur ce qui nous habite vraiment, être en vérité.

Je vous souhaite du courage dans ceux qui vivent des conflits au sein des familles, au sein des réseaux d’amitiés.

Par défaut
Amitié, Amour, Architecture, Chroniques du jour, Photos

Le risque d’aimer

_DSC0405

Aimer, c’est prendre des risques

Aimer, c’est prendre le risque d’être blessé et de souffrir

Aimer, c’est oser être plus vulnérable et laisser une partie de soi à l’autre.

Aimer, c’est prendre le risque de l’aventure avec l’inconnu.

Quand je dis aimer, ce n’est pas que le sentiment amoureux, c’est aussi le choix de vouloir du bien à l’autre. C’est vouloir passer du temps gratuit avec l’autre, de connaître l’autre en toute liberté et simplicité.

C’est le risque de la confiance qui grandit en même temps que l’amitié, l’amour.

Plus on élargit le cercle des amis, plus on prend le risque d’être touché au plus profond, surtout quand l’un d’eux décède.

Aimer, c’est prendre le risque de la vie.

Au-delà de ces risques, aimer peut apporter des petits ou grands bonheurs intenses, inoubliables. Le lien qui unit l’un et l’autre peut être riche de rencontre, de joie, de simplicité, de vérité.

Je vous souhaite de vivre cet amour, cette amitié de façon profonde et qui fasse grandir chacun d’entre vous.

N’ayons pas peur d’aimer.

Par défaut