Nous apercevons la chapelle de la peur à Coise.

« Jour et nuit, qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige ou que le soleil brille sur son promontoire tel un phare au milieu des tempêtes, notre chapelle signale la présence d’un site marial, consacré à la Vierge ». L’inauguration de la chapelle remonte à l’an 1875. Hantée par le peur de perdre leur fils, lors du conflit franco-prussien de 1870, une famille de Coise fit le vœu, si celui-ci leur était gardé, d’élever un monument de reconnaissance à Notre Dame de la Salette. Sous l’impulsion du curé Oriol toute la paroisse participa à son édification. Le motif premier de cette construction ayant été la peur, on se mit à appeler cette chapelle « la Chapelle de la Peur ». On conduisait en ce lieu, les enfants qui ne marchaient pas ou qui avaient des peurs nocturnes. Cela ce pratique encore aujourd’hui.”

Source : La ville de Coise

Patrimoine historique, Photos

La chapelle de la peur

Image