Chroniques du jour, Surdité

S’afficher handicapé?

J’ai entendu une histoire d’une dame qui demandait un pin’s pour son fils. Un pin’s avec un logo « Sourd » pour bien montrer que son fils est sourd et qu’on arrête de le regarder bizarrement car il ne réagit pas tout de suite, ou bien, il ne comprend pas donc il est idiot.
Est-ce vraiment nécessaire de s’afficher sourd, aveugle, déficient intellectuel, tous les handicaps qui ne sont pas visibles ?
En quoi un pin’s pourrait résoudre un problème de communication ?
Pour moi, cela ferait reculer et un échange n’aurait pas lieu. Tiens, il est sourd, je ne sais pas parler le langage des signes, je passe mon chemin. Il me semble que c’est vite stigmatisant.
Puis le pin’s renfermerait la personne dans son identité dans la surdité etc… Alors que la personne ne se résume pas à cela. Nous sommes tous plus complexes que cela et pleins de richesses en dehors de notre handicap. Oui, il fait partie de notre vie et il est parfois gênant dans certaines situations de la vie. Sinon, nous ne sommes pas « handicapés ». On l’est face aux autres qui sont dans la « norme ».
Alors, s’afficher ? Pas vraiment. Mais informer selon le contexte, oui quand il le faut pour ne pas être dans des situations tendues, difficiles à vivre.
S’afficher, c’est d’avance se mettre une étiquette, se classer alors que nous valons mieux que cela.
Ceux qui pensent le contraire, je serai intéressé de connaitre leur avis !

Par défaut

14 réflexions sur “S’afficher handicapé?

  1. Se “classer” dans un handicap n’est sûrement pas l’idéal, maintenant, je ne connais pas le contexte… peut-être cela peut-il aider l’enfant à l’école, dans les transports en commun… quel âge a-t-il aussi…

  2. :-))
    la Mère veut avec une sorte d’Acceptation de sa propre “faute” en cette Naissance……de sa propre existence… elle s’affirme en cette erreur….en cette “nature”.. différente…
    et son action cible…. et met l’enfant plus “déficient”….
    stigmatise sa “Venue”….tout en voulant le “protéger”….elle se désavoue aussi… étonnant….
    sous cet appel de Force….

    car l’Humanité dans l’humanité…. doit être l’amour….
    dans le regard de soi et vers l’autre….
    à l’accepter dans sa différence, et pas le fustiger….

    si on ne s’accepte pas , on montre l’autre….
    du doigt….

    mais si l’autre accepte sa “nature”… l’autre aura un autre miroir….et le fera naviguer dans une autre dimension…. celle de voir plus loin et plus haut……

    de par la Connaissance de la Conscience …. celui différent apprendra à l’autre…. son égalité avec sa différence née…avec une autre compétence…. celle de Se Dépasser.. ;-))
    qui lui demandera à faire l’apprentissage d’une compréhension bien meilleure que celui qui a….
    et là encore la leçon nous est donnée…. par le Cœur à s’accepter et se retrouver…. sans l’Apparence …en face de l’autre et vis et versa….

  3. Généralement, les mal-entendants développent des ‘parades’ (La plupart entendent ‘en partie’ ou de façon déformée, ou que les aigus, et surtout, TOUS regardent attentivement notre comportement, plusieurs lisent sur nos lèvres, etc, etc, etc)

    Les mal-entendants arrivent très bien à faire qu’on ne remarque pas du tout leur ‘handicap’ Beaucoup, lorsqu’ils voient qu’on leur parle, se mettent à parler eux aussi, et ils ont souvent beaucoup d’imagination pour ‘répondre’ sans avoir compris un seul mot de ce que nous leur avons dit ! 🙂

    Ceci dit, je n’ai connu qu’un couple de personne qui n’entendait pratiquement rien (une oreille sur 4 fonctionnait “un peu” pour ce couple, qui avait d’ailleurs un enfant) la femme savait parfaitement lire sur les lèvres et ‘parler’ sans s’être jamais entendue parler, elle avait appris à parler sans rien entendre, pas même le son de sa voie, son mari lui, avait appris à parler avant de devenir mal-entendant).

    Sinon, les autres mal-entendants jeunes que je connais et qui ‘entendent en partie’ font tout pour que cela ne se remarque pas. Ils ont développés des ‘méthodes’ de communication et sont capables de ‘comprendre’ (deviner), ils font attention à des détails que ‘nous’ ne voyons pas … et souvent, ils parlent beaucoup … (ils communiquent sans avoir à ‘écouter sans comprendre’) … sans parler des personnes âgées … beaucoup entendent toujours moins et certaines sont capables de ‘le cacher à tous’.

    Il a quel age, cet enfant ?

  4. S’afficher c’est parfois plus simple mais l’argument d’être enfermé dans cette définition est aussi valable. Pour ma part après avoir longtemps caché ma surdité, je n’en fait plus mystère et je la révèle sans complexe quand ça s’avère nécessaire. Je précise que je suis devenue sourde progressivement depuis l’enfance et implantée depuis 3 ans après avoir définitivement perdu l’usage de mon oreille droite.

  5. Ah oui, je me pose aussi encore la question.
    J’avais pensé au T-shirt “Je suis malentendante” mais j’aime bien le « Sourd mais loin d’être con ! » d’Anseaulme !
    Un truc du genre “Je suis malentendante, pas stupide !”
    Mais en fait je ne suis pas sûre que ce soit nécessaire, et je n’aime pas beaucoup me mettre dans une boîte non plus. Après tout, ce n’est pas comme ça que je me définis non plus !
    Je pense que l’idée de m’afficher (avec un message plus ou moins provocateur) me vient surtout quand je me sens isolée, et séparée des entendants.
    Mais la plupart du temps, j’explique juste au cas par cas, quand c’est nécessaire, et ça suffit !

Allez, tu peux oser mettre un mot ! ;-)