Billets d'humeur

Proserie qui défaille?

Allez voir le sire de Cornouailles
Mon coeur se brise quand tu m’annonces : « faut que je m’en aille »
Il faut bien, un jour que tout le monde s’en aille.
Mes ballades se font et se défont selon ma rêverie
Même si ton ciel se couvre de nuages : souris !
Au loin j’aperçois ces murailles
Attention ma petite canaille
Je te suivrais où que tu ailles
Un jour nous fêterons nos retrouvailles
Quand tu tricotes ne sautes point de maille.
Peu importe le chemin le principal c’est d’être sur les rails.
Que vienne enfin le temps de la trêve,
Qu’il m’envahisse pleins de rêves
Qu’il me contente,
Qu’il m’alimente
Qu’il vienne à moi,
Je l’aperçois…
Doux temps de la rêverie.
L’amour est une belle rêverie
J’aime bien foutre la pagaille.
Mais que c’est bon la cochonnaille.
Ce midi, en famille, nous allons faire ripaille !

 

Texte construit à partir des phrases données par certains de mes amis, avec des consignes précis. Merci à eux!

Standard

2 thoughts on “Proserie qui défaille?

Allez, tu peux oser mettre un mot ! ;-)