Chroniques du jour, Le social, Vie quotidienne

_DSC0151

 

Un projet de vie ?

J’ai l’impression que c’est un concept de professionnel. En soi-même, il me semble qu’on ne se pose pas cette question. C’est une question de culture et de milieu de vie, d’éducation.

Peut-on avoir un projet de vie quand nous sommes ballotés par la vie, quand on la subit. Je pense à certaines personnes qui sont dans la précarité ou bien, vivent des situations difficiles (ou pas).

Réfléchir à un projet de vie ? Ce n’est pas donné à tout le monde. Peut-être qu’on se le fait inconsciemment. Déjà enfant, nous le faisons : « Quand je serai grand, je serai maitresse ».

Mais c’est quoi exactement un projet de vie ? C’est se donner un but dans sa vie et se donner les moyens pour y arriver. C’est se sentir acteur de sa vie et que l’on peut influer sur notre avenir sur le présent. C’est pouvoir envisager ce que sera nos lendemains ? On les souhaite tout confort, ou bien être assisté, indépendant, être fonctionnaire ou non, être à la campagne ou en ville ?

Dans le cadre de l’accompagnement des personnes, comment faire en sorte que leur projet de vie soit la leur et qu’il ne soit pas plaqué sur nos attentes inconscientes ?

Un projet de vie, cela demande de la réflexion, de se connaitre et de connaitre un peu le monde qui nous entoure.

Est-ce un luxe de prendre le temps de savoir qu’elle est exactement notre projet de vie ?

Je dirais qu’elle est essentielle pour chacun si nous voulons nous épanouir dans un contexte qui nous convienne le mieux.

Je vous souhaite de prendre le temps et que vous puissiez réaliser vos projets, et pour ceux qui accompagnent des personnes, du courage et de la patience.

Un projet de vie?

En passant

9 réflexions sur “Un projet de vie?

  1. C’est un très bon thème: le projet de vie! Il dépend en fait de multiples paramètres et tu le dis, ça commence dans l’enfance, on fantasme sur certains métiers et au fur et à mesure, l’orientation change suivant notre maturité acquise avec l’expérience! Et peut-être que ce projet de vie que l’on a échafaudé dans notre esprit, n’existera jamais. Si projet de vie, il y a, comme dis Marc, il faut du temps et de la réflexion, car il peut y avoir du sacrifice, de l’abnégation, des choix difficiles, de la peur, souffrance, joie et bonheur aussi, mais ensuite c’est sa propre route, son chemin personnel qu’il faut construire pierre par pierre 🙂

  2. Un projet de vie… C’est marrant mais en prenant de l’âge, je me rends compte au final que si plus jeune, j’avais un projet de vie, cela n’a pas vraiment de sens… Je dirai donner une direction à sa vie mais pas déterminer un projet. De peur sûrement qu’il capote…
    Je fais partie de ceux qui profitent de chaque instant pour ne rien regretter, de peur que la mort justement me prive moi mais aussi ceux que j’aime d’instants que je veux garder en mémoire…
    C’est un sujet difficile à aborder en fait…

    Autrefois je voulais un métier, une indépendance, me marier, avoir 3 enfants, une maison … et puis la vie en a décidé autrement et j’ai fait des choses que jamais je n’aurais imaginées pouvoir faire… Et au fil du temps, je me rends compte que certains de mes objectifs je suis contente de ne pas les avoir atteints parce que je suis au contraire plus heureuse de voir ce que j’ai accompli qui n’était pas prévu, de voir les sourires que je peux donner sur d’autres visages… me rappeler qu’on a qu’une vie et qu’il ne faut pas trop planifier…

    Mais chacun a sa route, ses envies, ses ambitions…

    C’est compliqué !

    Très bon article 😉

  3. Très bel article et la photo qui l’accompagne m’a bien plu aussi.
    Projet de vie: j’avoue n’en avoir pas eu et bien embarrassé j’étais quand on me demandait ce que je voulais faire plus tard.
    La photo est un ressenti du moment pour une scène ou un sujet et le traduit quasi immediatement.
    Ca doit être pour ça que j’aime autant en faire.
    L’image,la musique et la lecture voilà ce que j’ai toujours aimé faire et c’est ce que je fais.N’oublions pas le sport qui m’a donné confiance et volonté.
    Le reste ça s’est fait aussi avec plus ou moins de réussite mais pas si mal que ça jusque là!!
    Pour quelqu’un qui est incapable de faire des projets!!
    Je m’en sors.

    Au delà de tout ça c’est la satisfaction et le bonheur dans chaque chose que l’on fait ou que l’on voit qui compte le plus.
    Des détails comme une odeur un matin d’automne quand on est au fond d’un bois.
    Une lumière rasante qui met les couleurs en valeur,une contre-jour,un sourire,un signe…
    Tu vois tout ça c’est du simple et de l’inépuisable.
    Avec des jours avec et des jours sans.
    La vie qui passe…

    Merci Vivien pour cet article
    Je ne comptais pas raconter tout ça au depart!!! 😉

    • Bigre, merci Eric pour ton loooong témoignage ;-).
      Cela fait plaisir d’avoir des retours comme tu fais.

      De toute façon, le projet de vie change en fonction aussi des aléas, des accidents de la vie. Faudra que je relise ce que j’ai écrit, tiens ! 😀

      Belle journée à toi

Allez, tu peux oser mettre un mot ! ;-)