Chroniques du jour

Oser, encore oser?

Oser, encore oser !

Je sais qu’il n’est jamais facile d’oser.

Oser parler devant l’autre avec franchise et clarté, c’est se découvrir, se rendre vulnérable.

Oser vers l’autre, faire le premier pas, c’est se laisser à l’imprévu de la rencontre.

Je suis conscient qu’il n’est jamais facile d’oser ce que l’on a jamais fait.

Savoir oser, c’est prendre le risque de se blesser. Mais les blessures se cicatrisent. On peut se relever des chutes, des échecs. Nous pouvons être fiers d’avoir osé.

Je peux être fier d’oser s’opposer devant un prof qui ne me respecte pas, en toute justesse.

Je peux être fier d’oser se joindre à un groupe et de prendre part à la vie sociale.

Oser, c’est vaincre ses peurs. Cela pourrait être aussi vaincre nos préjugés, nos idées reçus.

Oser dire oui, oser dire non quand il faut, au moment opportun.

Oser vivre avec le passé que l’on a. Je nous invite à voir le passé non comme un boulet mais comme une suite d’expériences très divers et variés. Je sais que ce n’est pas donné à tout le monde. Il y a des blessures qui ont du mal à se refermer tel que des deuils, des trahisons, des mauvaises expériences professionnelles ou amoureuses. Mais le passé ne doit pas nous empêcher d’oser regarder sur ce que l’on vit sur l’instant présent. Puis d’oser regarder le lendemain avec tendresse, en toute confiance malgré les soucis quotidiens.

Je sais bien que parfois, je suis idéaliste. J’ose rêver, et alors ?

J’ose écrire des choses qui peuvent paraître niais ou bien irréaliste. Et alors ?

Cela ne m’empêche pas d’être lucide sur ce qui se vit autour de nous.

Comme chacun de vous, je ne peux pas être partout. Je ne peux pas faire des milliards de choses à la fois. Je suis humain, comme vous. Il me semble important de ne pas l’oublier.

L’homme, la femme ont leurs limites, leurs fragilités mais ils ont aussi leurs forces. N’oublions jamais les deux versants de chaque personne.

Osons se remettre en question quand on commence à juger la personne.

Allez ! Venez ! Osons vivre de peur de mourir dans nos ignorances, dans nos peurs.

 

 

Je vous souhaite à chacun d’oser, de pouvoir en parler à vos amis proches pour vous faire aider.

Pleins de joies et de courage dans vos engagements et vos décisions prises.

 

P { margin-bottom: 0.21cm; }

Standard

Allez, tu peux oser mettre un mot ! ;-)