Chroniques du jour

Le temps du silence intérieur

Je prends le temps dans un lieu tranquille pour faire silence.
Un silence intérieur pour faire le ménage de mes pensées parasites, qui me prennent le temps.
J’aime avoir un vrai silence avec mon appareil auditif où je pourrai saisir quelques petits bruits du vent, des gazouillements d’oiseaux.
Je sais que je ne perds pas mon temps car je serai plus efficace par la suite dans mes taches. 
C’est prouvé scientifiquement que la méditation est bénéfique pour la santé. En diminuant le stress, le cerveau est moins sollicité et moins fatigué. 
Je sais qu’il n’est pas souvent facile de faire une méditation mais cela vaut le coup de se laisser guider par une musique douce, une ambiance ressourçante avec une bougie allumée, des parfums d’huiles essentiels. 
Le silence intérieur me permet de faire le ménage intérieur et de saisir l’essentiel. 
Qu’est-ce qui est pour moi le plus important? 
Est-ce que l’objet de mes désirs va me satisfaire de manière paisible ou compulsif. Un bonheur éphémère ou un bonheur qui peut laisser une trace constructive.
Il n’est pas simple de faire silence en soi-même mais on peut se faire aider par des amis qui s’y connaissent en yoga ou d’autres techniques de bien-être. 
La recherche du bien-être n’est pas un luxe car elle est valable pour tout personne allant de devoir remplir son ventre affamé, se loger jusqu’à un cadre qui doit trouver un espace pour se détendre pour mieux être disponible aux autres. 
Je souhaite vraiment à chacun de pouvoir se ressourcer avec les moyens qu’il a dans la prière, ou bien la détente, la médiation, la marche dans la nature etc.
Standard

One thought on “Le temps du silence intérieur

  1. bonjour, Je viens de découvrir votre blog et j’avoue qu’il m’arrive assez souvent de me retrouver en silence chez moi et cela me fait du bien, je suis au contact d’enfants périscolaires dans ma vie quotidienne, merci

Allez, tu peux oser mettre un mot ! ;-)