Billets d'humeur

Le sommeil en éveil

Lors de mes nuits où mes pensées s’agitent,
Morphée me réveille sans cesse dans le noir
Où il me murmure dans mon oreille sans espoir
Pour que je m’endorme serein dans mon gîte.
Lors de mes jours où mon cerveau s’endort,
Ma muse me chante une berceuse des Tudors,
Souhaitant que je m’éveille tout bien excité.
Mon sommeil me joue des tours déjantés.
Lors de mes rêves ou songes sans pareil,

Ma femme me fait revenir à la réalité
Espérant qu’à sa vue je m’émerveille
Et me mette au boulot avec vitalité. 
Lors de mes proses et de mes rimes,
L’imaginaire me pousse vers les cimes
De l’invraisemblable et les vallées
Où sont cultivés les vies décalées.
Par défaut

Allez, tu peux oser mettre un mot ! ;-)