Le social, Questions sociales

Le pouvoir dans le social?

Comment les personnes peuvent dormir sereinement ?

Ceux qui détiennent les rênes du pouvoir et détournent l’argent à leur profit, privant des milliers d’enfants et d’adultes de vivre dans de bonnes conditions d’accompagnement et de vie sociale et sanitaire correcte.

Et la Justice, dans tout ça ?

A quoi bon manifester vers les ténors du pouvoir aveugles et sourds ?

Ne vaudrait-il pas mieux se tourner vers la justice, saisir les droits de l’homme, porter plainte et amener tous les preuves possibles des mauvaises conditions de travail ? Je sais qu’il y a pas mal de choses qui se font de ce domaine mais cela reste silencieux !

Où mettre de l’énergie qui soit vraiment porteur de sens et qui puisse faire avancer les choses ?

Comment faire prendre conscience de l’absurdité de leurs actions dénigrant les plus pauvres, les plus misérables ?

Heureusement, qu’il y a des structures qui fonctionnent bien. Et bien qu’ils témoignent de leur savoir-faire ! Qu’ils nous transmettent des ondes positives et échangent de bonnes idées pour mieux appréhender l’accompagnement des jeunes et moins jeunes.

Soyons source de propositions à côté des points négatifs.

Ok, cela fait 4 ans que je ne suis plus dans le milieu social mais je suis toujours aussi sensible sur les dysfonctionnements adhérents de certaines structures.

Alors courage à ceux qui ont manifestés pour faire connaître leurs revendications. Restons cohérents et crédibles avec des exemples concrètes à l’appui.

Par défaut

10 réflexions sur “Le pouvoir dans le social?

  1. Tu prêche des convertis, hélas les politiques et les financiers, ceux qui gouvernent le monde, ne voient que par leur intérêts propres et non cure de la misère que leurs soifs de pouvoir engendre à partir du moments ou ils continuent à vivre richement.
    Les choses évoluent, un peu, mais le chemin seras encore très très long, avant que l’on arrive à une “Vraie” société, juste, équitable, ou chacun mangera à sa faim et recevra une éducation digne de ce nom, mais les choses commence à frémir, à défaut de bouger réellement, il faut y croire, c’est un combat de chaque jour
    Belle journée à toi.

  2. le problème c’est qu’il y a au moins 90% d’égoïstes sur terre et les autres essaient au mieux avec leur faibles moyens d’ouvrer pour un société plus juste, le combat est inégal…

      • oui ben manifestement ça marche pas pour les hommes sur cette terre l’histoire du moustique, depuis toujours certains vivent sur le dos des autres
        mais t’as raison ne baissons pas les bras, la démocratie, même pas toujours très juste, gagne du terrain

  3. Astié Claude dit :

    Bonjour et merci pour ton engagement’Souffleur de mots”, je suis arrivée sur ce blog par une image saisissante de beauté du Pont de Tancarville, bravo! Tu es de la famille des passeurs d’image, d’idées et d’actions. Je suis moi même éducatrice spécialisée et actuellement je milite pour défendre la cause des jeunes majeurs et mineurs isolés qui se retrouvent à 18 ans lâchés par les pouvoirs publics et livrés à la rue pour la plupart d’entre eux!
    Je me sens concernée par le devenir de ces jeunes qui risquent par désespoir de venir gonfler les rangs de la délinquance, de la misère sociale. Ils peuvent être une proie facile pour les endoctrineurs extrémistes…Demain, il sera trop tard pour que la France se dise” si j’avais su..” Soutenir ces jeunes qui portent des rêves légitimes d’un meilleur avenir sauvegardera aussi la paix sociale!
    Avec mes remerciements
    Bien à vous
    Claude

Allez, tu peux oser mettre un mot ! ;-)