Chroniques du jour

Le plaisir au delà des douleurs

Souffler, prendre du plaisir malgré les douleurs.
Respirer, sourire malgré la souffrance.
Hier soir, j’ai eu une grande joie d’être allé à mon atelier théâtre. 
Avec l’humour de mes partenaires, je me suis détendu comme mes tensions musculaires se sont estompés.
Puis dans les improvisations, j’ai pu jouer, vivre l’instant en surpassant mon handicap. Un pur régal. 
Quand je me surprends à m’émerveiller du beau temps, de la douceur en lisant un bouquin au soleil, je savoure.
Quelle plénitude de se laisser cueillir par la joie d’aller au délà de son mal-être. 
Ma minerve est une armure et mes béquilles sont des armes contre les imbéciles qui tenteraient de piquer ma place dans le bus. Mon boitement est un déguisement pour courser plus rapidement les tortues qui s’échappent du zoo. Ouh là, je m’égare. 
Bref, s’adonner à une activité où l’on s’épanouit permet d’apaiser les douleurs, de les diminuer pendant un temps. Cela fait partie de prendre soin. 
Quand j’atteins ce bien-être, quel régal. Je peux être disponible attentif à l’autre. Rire, écouter, humouriser.
Venez, bande d’éclopés et échangeons nos passions, nos rêves, nous souhaits, nos envies.

Standard

Allez, tu peux oser mettre un mot ! ;-)