Chroniques du jour

Je ne t’oublie pas

Je ne t’oublie pas.

Je ne t’oublie pas cher ami.

Même si mon silence perdure, que tu as l’impression que je suis indifférent à ce que tu vis, tu peux te tromper.

Je ne t’oublie pas malgré mes rythmes de vie effrénée entre la vie de famille, la vie professionnelle et la vie de famille.

Je peux donner l’impression de t’oublier mais ce ne sont que des impressions. Quand je te téléphonerai, ça sera une bonne surprise si tu gardes confiance en moi.

Je ne t’oublierai pas car tu comptes pour moi. Retiens que je pense à toi dans ces circonstances de vie qui nous sont communes.

Les mois peuvent passer mais je te téléphonerai sans aucun souci. Ne m’attends pas avec impatience. Tu risques d’être déçu. Vis ta vie et quand le moment viendra, tu sauras accueillir avec joie mes nouvelles. C’est réciproque.

Je ne t’oublie pas. Fais-moi confiance comme je te fais confiance.

 

Centrafrique, je ne t’oublie pas malgré mon impuissance. La RDC, je ne t’oublie pas non plus. Je reste informé sur ce qui se passe, sur les évolutions de paix qui se profilent.

Toi, mon ami marocain, je ne t’oublie pas comme toi, mon frère bolivien. Pour que tu puisses garder confiance, il faut que je tienne mes promesses et donne un signe de vie avec des petits messages. Juste un petit message pour patienter jusqu’aux grandes conversations le temps venu.

Ne nous oublions pas.

Confiance et amitié.

 

Je vous souhaite à chacun de semer des graines d’amitiés et de les entretenir.

 

P { margin-bottom: 0.21cm; }

Par défaut

Allez, tu peux oser mettre un mot ! ;-)