DSC_0033

Souffrir en silence

C’est refouler son existence.

Les cicatrices deviennent cris

Et le corps devient tout flétri

Comme l’âme en errance.

Pour s’épanouir,

C’est accueillir

Sans remontrances

Ce qui advient et l’exprimer

à travers la parole, les gestes.

Viens oser danser tes émotions

Sans peur du jugement.

Pleure sans honte

Et rit sans crainte.

N’écoute plus les mauvaises langues

Et rejette tes pensées négatives.

Ecoute ta respiration.

Tu vis. Tu existes.

Photos, Poèmes

Cicatrices

Image
Amour, Couple, Poèmes

Toujours je t’aimerai

Parc des oiseaux (44)

Chaque matin, je me lève pour t’aimer

Dans chacun de mes actes et de mes pensées.

Chaque soir, je me couche dans tes bras tendres

Pour toujours sentir ton cœur battre et l’entendre.

Même si parfois, je suis fatigué, un peu rochon,

Toujours, je t’aimerai malgré mes airs de cochons.

Même si je ne dis rien ou bien même que je te gronde,

Toujours je t’aimerai avec mes idées parfois frondes.

Si on s’accroche, si tu me fais mal,  si on se frictionne,

Toujours je t’aimerai car notre amour pardonne.

Je croirai toujours en toi, en nous pour le meilleur

Malgré le pire qui parfois assombrit en mode majeur.

Toujours je t’aimerai car nous nous parlerons sans cesse.

Il faut toujours communiquer avec une ferme tendresse.

Notre amour est un combat avec des instants de bonheur

Qui peuvent sembler une éternité, suspendus sans heure.

Alors oui, j’ai choisi de t’aimer pour toujours, à chaque instant.

Je souhaite à chaque personne de vivre des temps d’amour, d’amitiés aussi fortes, aux liens de complicité et de respect, de confiance et d’écoute.

C’est souvent se renoncer en partie mais c’est pour un mieux-être, un épanouissement inattendu vers des contrées insoupçonnées.

N’ayez donc pas peur !

Standard
Nature, Photos, Poèmes

Délire au vert

DSC_0217

Je me mets au vert absinthe

Pour mener une journée sainte

Remplie de vert émeraude

Pour faire des maraudes.

J’irai crier au vert militaire

Et remuer ciel et terre

Pour colorier en vert jade

Les gens en rade.

Je me mettrai en vert perroquet

Sans être bien coquet.

Je goûte du bon pain

A la belle couleur verte sapin.

Mon estomac vert mousse

Rouspète et glousse.

Mes yeux verts bouteille

Se confondent sans pareil

Aux délires du moment.

Un vrai vert printemps.

Standard
Nature, Photos, Poèmes

Nuances de bleus déjantés

_DSC0457

Presque-île de Crozon, Finistère, Bretagne

Bleu marine

Douceur caline.

Bleu stoique

Bien comique.

Bleu d’azur

Sans mesure.

Bleu vermeille

un intrus sans pareil.

Bleu canard

Tout peinard.

Bleu celeste

Pour faire la sieste.

Bleu de plomb

Sans être aplomb.

Bleu électrique

Se promenant sans fric.

Bleu horizon

sans perdre raison.

Bleu persan

Pour faire sans.

Bleu cyan

pour être inconscient.

Bleu givré

pour se faire livrer

du bleu de minuit

et dormir sans enduit.

Bleu breton

Juste pour finir le ton.

Standard