C’est en fin d’après-midi du mois d’août, sur une route perdue de la Navarre entre Carcastillo et Càseda.

Je conduisais quand nous vîmes, ma femme et moi, cet étonnant ermitage en ruines.
San Zoilo (1)

 

Une route s’offrait en nous mais avec un panneau « sens interdit » . Qu’à cela nous tienne, pas grand monde à l’horizon. Nous nous engouffrons sur une route cahoteuse. Un étrange spectacle s’offre à nous avec ces magnifiques bas reliefs.

 

San Zoilo (3)

 

San Zoilo (2)

Avant de reprendre la voiture, j’étais attiré par des dépendances en ruines. Une envie folle de gravir les escaliers me prit.

San Zoilo (10)

 

Ma femme m’attendait dans la voiture mais je savais que je pouvais me risquer avec prudence pour monter dans ces pierres un peu branlantes.

San Zoilo (6)

 

San Zoilo (5)

Quand je vois ces traces d’incendies, pleins d’images en tête me viennent. Quel drame s’est joué, ici? Un mari jaloux voyant sa femme roder autour du beau curé? ( Classique, je sais). La bonne du curé qui a confondu l’eau et l’huile pour éteindre la cheminée? Un religieux qui s’est endormi avec sa bure sur sa chandelle et qui ne s’est pas réveillé? Ou bien la foudre quand il y avait heureusement personne.

San Zoilo (7)

 

San Zoilo (8)

San Zoilo (9)

 

J’aurai bien voulu continuer mais d’autres aventures m’attendaient avec ma tendre. D’autres mystères se révéleront ou resteront cachés à jamais pour le plus grand bonheur des chercheurs de trésors inattendus.

Architecture, Photos, Urbex

Ruines de San Zolio / Ruinas de San Zolio

Image